ACCUEIL | ENGLISH       

















La bleuetière de Val-Doucet a débuté en 1966 sous forme de projet expérimental ayant pour but de créer des emplois dans la communauté. Les principaux initiateurs de ce projet furent le curé de la paroisse, père Benoît Rioux; les agronomes, monsieur François Blanchard et monsieur Armand Lavoie ainsi que des personnes ressources en collaboration avec le département d'Agriculture.

Le 13 août 1969, un bail fut signé avec le Ministère des Ressources Naturelles du Nouveau-Brunswick pour la location de terrains destinés à la culture des bleuets.

Le 23 mai 1970, des citoyens de la paroisse Val-Doucet suivirent un cours de L'Union des Coopératives Acadiennes pour devenir de vrais coopérateurs. La Coopérative Notre-Dame Ltée, oeuvrant dans le domaine du bleuet sauvage et composé exclusivement de membres de la paroisse, fut ainsi créée.

Les personnes qui signèrent l'incorporation furent les membres du premier bureau de direction, soit monsieur Pierre O. Landry, monsieur Théodule Lainey, monsieur Raymond Kenny, monsieur François Thériault, monsieur Georges Brideau, monsieur Armand Godin, monsieur Arthur Chiasson, monsieur Cyrille Légère, monsieur Antoine Légère et monsieur Armand Haché. Le premier secrétaire bénévole fut monsieur Arthur Robichaud et ce, pour une période de quatre ans.

En 1970, à nos débuts, nous avions reçu du Ministère des Ressources Naturelles du Nouveau-Brunswick 2 782 acres de terrains cultivables, mais avec les années, nous avons dû en abandonner à cause du manque de ressources. Nous possédons maintenant environ 800 acres.

Pendant longtemps, nos champs produisaient environ 200 livres de bleuets à l'acre. Puis, en 1982, nous avons su nous entourer de personnes ressources du Ministère de l'Agriculture, des Pêches et de l'Aquaculture, de bénévolats au bureau de direction et d'employé.e.s formé.e.s pour le travail. L'expérience et les connaissances acquises au fil des ans nous ont permis d'atteindre un rendement de 3 000 à 3 500 livres à l'acre de terrain cultivé.

En 1971, la Coopérative Notre-Dame Ltée a vendu 22 000 livres de bleuets.

En 1974, aucune récolte! C'est la seule année où il y eut un gèle désastreux ayant comme conséquence qu'aucun bleuet n'a pu être récolté. D'autres périodes de gèle ont sévi sur la région, mais on pouvait quand même récupérer un peu de la récolte. Nous jouons toujours avec les éléments imprévisibles de la nature, mais cela fait partie de notre travail.

En juin 2000, avec un bureau de direction motivé et des membres déterminés, nous nous sommes donné comme projet de construire un nouvel édifice comprenant des bureaux, une salle de réunion pouvant servir de salle communautaire et un garage pour entreposer notre machinerie. Puis, en octobre 2000, le déménagement se fait. Ce projet fut financé entièrement avec les fonds de la Coopérative Notre-Dame Ltée.

Depuis 2002, nous gérons un poste d'achat nous permettant ainsi d'acheter des bleuets des autres producteurs de la région.

Nous voulions aussi donner de l'expansion à notre Coopérative, nous avons donc décidé de faire une étude de marché pour connaître quelle serait la demande pour du bleuet frais. Cette étude a été concluante et nous a démontré que le marché était existant. Suite à cette étude, nous sommes allées de l'avant avec la construction d'une usine d'empaquetage de bleuets sauvages frais. En août 2005, notre usine sera fonctionnelle pour la première fois.

Sur nos 800 acres de terrain, 500 acres seulement sont en production et nous ont rapporté 603 000 livres de bleuets en 2004.

Nos objectifs sont de faire l'ouverture des terrains non encore exploités et de les rentabiliser tous afin d'obtenir le meilleur rendement possible pour notre entreprise.

Nous sommes là depuis plusieurs années et c'est pour y rester!!




Accueil | Historique | Membres | Nos roduits | Contact | English
Tous droits révervés © Coopérative Notre-Dame Ltée. Développé par Digitus Communications